Venez retrouver ici tous les thèmes que chacun de nous partageons au quotidien. Je suis sur que vous trouverez forcement ce que vous cherchez !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baby Cart IV - L'âme d'un père, le coeur d'un fils

Aller en bas 
AuteurMessage
tenia
Petit utilisateur
Petit utilisateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/06/2008
Age : 31
Localisation : Lille, Metz, Los Angeles

MessageSujet: Baby Cart IV - L'âme d'un père, le coeur d'un fils   Dim 1 Juin - 14:29



Abandonnant la saga avant de la reprendre en main pour le 5e opus, Misumi laisse la place à Buichi Saito, honnête artisan de la Toho, qui livrera ici le plus bel épisode de la série.

Utilisant un épisode du manga alors encore en parution, il oppose ici Ogami à la très belle Oyuki, bretteuse experte qui n'hésite à se dénuder et exposer son corps tatoué pour mieux surprendre et achever ses adversaires.
Cependant, l'introduction d'un personnage féminin important dans un série jusqu'à présent exclusivement masculine n'est pas anodin, car elle permet à Daigoro, pourtant deuxième plus important personnage de la série, de prendre un peu d'épaisseur. Alternativement rivale dangereuse et inquiétante car pouvant mener un double jeu, elle sera aussi une mère de substitution pour le fils d'Itto, ainsi qu'un apport de tendresse et de chaleur humaine, là où Ogami s'est toujours montré strict et dur envers son fils.

Pour autant, la trame avec les Yagyu n'est pas pour autant délaissée, introduisant un (énième) fils du clan, Gunbei, cette fois-ci fine lame, radicalement opposée à Itto car inexpérimenté mis futur respectueux du Bushido. Bien entendu, encore une fois, il perdra très rapidement son duel face au loup solitaire. Mais il reviendra, observant son ennemi beaucoup plus rigoureusement que ne l'ont fait ses précédents adversaires.

Mais le cœur de l'intrigue est bel et bien la jolie Oyuki, qui, au prix d'un léger (mais bien présent) pincement de cœur, finira par périr sous la lame de Itto, dans un duel magnifique, où, pour une fois, elle n'aura pas eu à se dénuder. Une magnifique fin pour ce personnage détonant dans l'univers froid du loup solitaire à l'enfant, peut-être le seul véritablement chaleureux et humain de la série, en tout cas seul contrepoint tendre à la rigueur drastique d'Ogami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
 
Baby Cart IV - L'âme d'un père, le coeur d'un fils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moyenne, écart type, pourcentage
» "qualité" d'un écart type
» Où trouver des baby shoes sans cuir?
» "Baby yoga"
» Moyenne et écart-type: quelle interprétation possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici et ailleurs :: Nos discutions :: DVD-
Sauter vers: