Venez retrouver ici tous les thèmes que chacun de nous partageons au quotidien. Je suis sur que vous trouverez forcement ce que vous cherchez !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Infernal Affairs II - Alan Mak & Andrew Lau

Aller en bas 
AuteurMessage
tenia
Petit utilisateur
Petit utilisateur
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/06/2008
Age : 31
Localisation : Lille, Metz, Los Angeles

MessageSujet: Infernal Affairs II - Alan Mak & Andrew Lau   Dim 1 Juin - 14:28



Plus long de 30 minutes qu'Infernal Affairs 1er du nom, cette préquelle lui est pourtant, d'un point de vue émotionnel, supérieure en intensité.

Réutilisant au passage des images parcimonieuses du 1er film, elle sait habilement poser les bases de ce que l'on suivra plus tard, complétant au passage quelques trous dans le script du 1er, mais surtout, jonglant avec tout ce que l'on sait déjà. Car regarder Infernal Affairs II en ayant vu le 1er, c'est un peu comme Titanic, on connait la fin avant même d'en voir vu la bande-annonce. Mais, le plus important n'est pas là. Car, s'il s'agit d'une préquelle, il est surtout question d'étoffer le passé des personnages plus que de raconter des anecdotes pétaradantes passées.

Joués à merveille par Edison Chen (à la retraite anticipée depuis la réparation de son ordinateur) et Shawn Yue (qui n'ont pourtant rien fait de bon depuis, l'un comme l'autre d'ailleurs), la jeunesse de Ming et Yan permet de mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement du 1er film, sans pour autant empiéter sur ses plates-bandes.

Là où le bat pourrait blesser se situe dans la romance insérée en milieu de métrage, et vient étirer le rythme du film, là où il était pourtant lancé à une bonne vitesse de croisière. Cependant, la résolution de cette histoire sera suffisant abrupte pour la reconsidérer comme autrement plus intéressante. Après tout, Infernal Affairs était déjà tragique dans le traitement de son histoire, il est donc logique qu'il en soit de même ainsi.

On retrouvera aussi l'inspecteur Wong et Sam, ce qui permettra de mieux saisir les liens qui les unit.

En conclusion, Infernal Affairs II ne s'éloigne que très peu du concept du base, et creuse en profondeur ses personnages, constituant ainsi avec le 1er film un doublon à part entière, intense et racé, à mille lieues du 3e film, qui, lui, s'éloignera dramatiquement de la substance de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
 
Infernal Affairs II - Alan Mak & Andrew Lau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alan Watts VS Dögen
» alan couleur fauve petit d'animal renard
» nouveau livre d'Alan Raude origine Bretagne
» Discernement préliminaire d'Alan Ames
» exposition Alan Bean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici et ailleurs :: Nos discutions :: DVD-
Sauter vers: